Comment Publiez Ce Que Vous Payez est-il financé?

Si nous exigeons la transparence des autres, nous devons faire preuve de transparence financière de la nôtre. Sur cette page, vous trouverez des détails sur nos revenus et dépenses pour 2011. Nos données pour l’année 2012 seront mises en ligne au début de 2013. Si vous avez des questions concernant cette page ou son contenu, veuillez nous adresser à notre Directeur International Marinke van Riet.

Le Secrétariat international de Publiez Ce Que Vous Payez est composé d’une petite équipe de six personnes basées à Londres et un membre de l‘équipe basé à Beyrouth. Le Secrétariat international de PCQVP n’a pas d’entité juridique propre, mais nous sommes hébergés par l’Open Society Foundation à Londres. Jusqu’en octobre 2012, le directeur du programme Afrique était hébergé par le Secours catholique du Ghana. Le coordinateur pour la région MENA est hébergé par le Revenue Watch Institute, dont les revenus et les dépenses sont séparés et donc ne sont pas inclus ici.

Revenus 2011

En 2011, les revenus combinés des Secrétariats de PCQVP à Londres et dans la capitale du Ghana (Accra) étaient de £436 043 provenant de huit différents partenaires.

Dépenses 2011

Comme vous pouvez l’imaginer, avec une si petite équipe coordonnant les campagnes et le travail des 40 coalitions à travers le monde, la majorité de nos dépenses couvrent les frais de personnel (42%) et de communication, de campagne et d’organisation d’ateliers (31%). Le reste (26%) est consacré aux frais de fonctionnement du bureau et administratifs.

Pour plus d’informations sur nos revenus et dépenses

Six des huit bailleurs de fonds huit pour 2011 sont des ONG ainsi que des membres de la coalition et des contributeurs sur le long-terme qui témoignent de leur large engagement dans la campagne : Global Witness, Revenue Watch Institute, Cordaid, Oxfam Novib, le Secours Catholique et CAFOD. Ensemble, ils ont généré 56% du revenu total en 2011. Les Secrétariat international de PCQVP bénéficie de partenariats avec deux fondations : l’Open Society Foundation et la Fondation William et Flora Hewlett qui contribuent aux 44% restants. L’Open Society Foundation à Londres est aussi l’hôte juridique de PCQVP et les revenus et les dépenses de PCQVP sont donc vérifiés dans le cadre de l’audit de l’OSF à Londres. En juillet 2011 PCQVP a pu ajouter la Fondation William et Flora Hewlett à notre liste de soutien grâce à un partenariat de deux ans, totalisant 500 000 US dollars. Cela a permis à PCQVP de mener à bien un ambitieux processus d‘élaboration de stratégie aboutissant à l’adoption de la Vision 20/20 lors de notre dixième anniversaire qui s’est tenu à Amsterdam.

Veuillez noter que la majorité des membres de la coalition PCQVP, y compris ceux énumérés ci-dessus, contribuent en nature sous la forme de ressources humaines, d’expertise juridique et/ou technique, de sensibilisation et d’engagement médiatiques, d’organisation d’ateliers, etc., qui sont tout aussi (sinon plus) importants dans la progression de notre cause. La « monétisation» de ces aspects est pratiquement impossible, mais nous ne serions pas où nous en sommes aujourd’hui sans cet engagement commun envers les axes stratégiques de PCQVP. En outre cette page ne concerne que les revenus et les dépenses du Secrétariat international, les coalitions nationales ont leurs propres sources de financement, qui à l’avenir et dans le cadre de notre nouvelle structure de gouvernance seront affichées sur les pages pays. À des fins de coordination et d’harmonisation, le Secrétariat international recommande vivement aux donateurs de se mettre en liaison avec PCQVP avant de s’engager dans le financement de coalitions.

Avec la nouvelle et ambitieuse vision 20/20, il est évident que le Secrétariat de PCQVP doit être renforcé afin de répondre au mieux aux demandes et besoins croissants de la coalition. Nous aimerions que davantage d’organisations, en particulier au sein de la coalition, soutiennent notre campagne en vue d’une industrie extractive transparente et responsable. Pour aider l’une des meilleures coalitions de la dernière décennie, veuillez contacter le directeur international de PCQVP. Notez que nous n’acceptons pas les dons provenant de l’industrie extractive.