Our activist:

Tuya Choijil

Quand la Mongolie est devenue une société capitaliste, l’extraction a énormément augmenté, particulièrement avec le « programme de l’or » du gouvernement.

Mais cette augmentation était trop étendue et les avantages n’étaient pas clairs. J’ai vu l’impact négatif sur l’environnement, mais j’ai décidé de m’impliquer pour que les communautés locales qui souffraient à cause de l’extraction puissent être entendues — particulièrement afin de protéger l’environnement. Cette campagne nous a donné une occasion de nous engager et d’exprimer nos opinions sur différentes plates-formes. Publiez ce que vous payez en a été un mécanisme, mais il y avait aussi un « conseil des citoyens » en Mongolie, formé de centaines d’ONG environnementales venant de tout le pays.

La Mongolie a rejoint l’ITIE en 2006, Open Society Foundation et d’autres organisations nous ont impliqués dans diverses sessions de formation et d’information. Nous avons commencé à devenir très informés sur les questions de la transparence et cela a vraiment renforcé ma croyance que je devrais faire partie de ce mouvement, donc en 2009 notre organisation a rejoint PCQVP Mongolie.

css.php