Financement 2012

Le Secrétariat

En 2012 le secrétariat international de Publiez ce que vous payez était composé d’un petit noyau de sept personnes. Six de ces personnes étaient basées à Londres et une à Beyrouth. Le secrétariat international de PCQVP n’a pas sa propre entité juridique, mais est hébergé par la Open Society Foundation à Londres. Jusqu’en octobre 2012 le responsable des programmes pour l’Afrique était hébergé par les services de Catholic Relief au Ghana, mais il a ensuite déménagé pour être basé avec le secrétariat de PCQVP à Londres. Le budget pour l’Afrique en 2012 a été inclus dans les recettes et les dépenses de 2012. Le coordinateur pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord est hébergé par l’Institut de surveillance des recettes et a des recettes et des dépenses séparées et par conséquent il n’est pas inclus ici.

La description

En 2012, les recettes pour le secrétariat de PCQVP, basé à Londres, étaient de 1 234 325,87 GBP provenant de dix-sept soutiens financiers différents. Comparé au budget de 2011, les recettes du secrétariat de PCQVP ont pratiquement triplé et le nombre des soutiens financiers a plus que doublé.

Quatre des soutiens financiers en 2012 sont des membres de la coalition et des contributeurs de longue date qui ont démontré leur immense engagement dans la campagne et la coalition : Global Witness, Institut de surveillance des recettes, Cordaid et CAFOD. Ensemble, ils étaient responsables de 24,97 % des recettes totales. Le secrétariat international de PCQVP a aussi bénéficié de partenariats avec deux fondations : la Open Society Foundation et la Fondation William et Flora Hewlett, qui à elles deux ont contribué pour 50,73 % à nos recettes.

La Open Society Foundation à Londres héberge aussi légalement PCQVP et les recettes et les dépenses de PCQVP sont par conséquent vérifiées dans le cadre de la vérification des comptes de OSF à Londres. La Fondation William et Flora Hewlett a commencé à soutenir PCQVP en juillet 2011, avec un partenariat de deux ans pour un montant total de 500 000 USD.

Ces recettes sont supérieures à nos dépenses pour 2012. Ceci est dû au fait qu’un certain nombre de donateurs ont contribué vers la fin de l’année à des projets pour 2013. Cordaid, par exemple, a contribué à un financement de base du projet pour l’Afrique et à deux études de délimitation qui devaient avoir lieu en 2013. L’ambassade britannique à Beyrouth a contribué financièrement à deux ateliers à Beyrouth, un à la fin de 2012 et l’autre en 2013. L’ambassade royale de Norvège a aussi contribué aux coûts du deuxième atelier en 2013. La dernière contribution de la Fondation Hewlett couvre des dépenses prévues sur deux années calendaires.

Adoption d’une nouvelle stratégie

En 2012 nous avons développé une nouvelle stratégie : Vision 20/20 qui a été adoptée lors de la réunion pour la stratégie de la coalition internationale (à Amsterdam, en septembre). Une partie du processus de développement de la stratégie consistait en une consultation de nos membres sur une année, qui comprenait des consultations régionales et nationales au Sénégal, au Mozambique, au Kazakhstan et en Indonésie.

Ceci n’aurait pas été possible sans le soutien de nombreux donateurs : La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, l’Institut de la banque mondiale, le ministère français des Affaires étrangères, la Banque africaine de développement et l’unité de la Banque mondiale pour l’énergie, le pétrole, le gaz et les mines durables.

Des fonds de la fondation Hewlett et une contribution locale supplémentaire de Cordaid, qui ne sont pas passés par le budget de PCQVP, ont aussi été utilisés pour couvrir les coûts de la réunion pour la stratégie de la coalition internationale qui a coïncidé avec notre dixième anniversaire. Le soutien d’autres fondations au sein de la Open Society Foundation a joué un rôle déterminant pour permettre à des participants venant du sud d’assister à la conférence. En plus de leur soutien général à Publiez ce que vous payez, CAFOD et Global Witness ont aussi contribué à des fonds supplémentaires pour permettre à des participants du sud d’être présents. Plusieurs coalitions locales de PCQVP ont pu collecter des fonds localement. Pour une liste complète de nos soutiens, ainsi que pour un rapport sur la conférence d’Amsterdam, veuillez lire Expériences de l’extraction.

css.php