France

Pas de status ITIE

Publiez ce que vous payez France, lancée en 2003, était la première coalition nationale de PCQVP. La coalition s’est concentrée sur des campagnes pour obtenir la transparence des activités extractives au niveau de l’UE, mais a aussi formé des partenariats avec les coalitions de PCQVP en Afrique francophone.

PCQVP France a collaboré étroitement avec les coalitions au Congo Brazzaville et au Niger, en menant des projets de recherche et en aidant leurs membres à accéder à une plateforme internationale. Plus récemment, Oxfam France, membre de PCQVP France, a soutenu la campagne de PCQVP Niger pour qu’AREVA – le géant nucléaire français – négocie un accord équitable pour l’uranium du Niger.

La coalition a joué un rôle important dans la campagne menée avec succès pour l’introduction dans l’UE de règles concernant les déclarations obligatoires. Depuis l’adoption des directives sur la transparence et la comptabilité en juin et novembre 2013, PCQVP France réclame au gouvernement français une transposition efficace et rapide de ces directives. La coalition travaille aussi sur des questions de justice fiscale, particulièrement concernant les activités d’extraction.

Faits clés

  • La France est un gros importateur d'uranium et produit 75 % de son électricité à partir de l'énergie nucléaire.
  • La bourse de Paris (Euronext Paris) couvre 7 % de la valeur mondiale des sociétés extractives.
  • Parmi les sociétés extractives françaises qui opèrent à l'étranger il y a AREVA, PERENCE et TOTAL.
  • En mai 2013, la France a annoncé qu'elle mettrait en place l'ITIE.
  • ITIE, Natural Resource Governance Institute, Association Nucléaire Mondiale

Principaux contacts

Membres

css.php