RLIE

Pas de status ITIE

Le Réseau latino-américain sur les industries extractives (RLIE en espagnol) a été formé en 2009 en raison des préoccupations des organisations de la société civile latino-américaine au sujet de l’impact de l’extraction minière et pétrolière dans la région. Basé sur cet intérêt commun, l’objectif de la coalition est d’assurer un espace continu pour que la société civile latino-américaine puisse se rencontrer et de travailler ensemble. Cette démarche vise à mettre en œuvre des mesures destinées à influencer les politiques publiques sur les industries extractives, en mettant l’accent sur la transparence, la participation, la garantie du respect des droits de l’Homme et la protection de l’environnement. Le réseau est actuellement composé de 13 organisations provenant de huit pays de la région. (Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Guatemala, Mexique et Pérou). La coalition a rejoint Publiez Ce Que Vous Payez en 2014 et représente la région au sein du comité de pilotage mondial PCQVP.

Faits clés

  • L'intérêt porté au secteur extractif dans la région a augmenté avec le boom des matières premières et plusieurs pays, y compris la Chine et l'Allemagne, ont recours à l'Amérique latine pour s’approvisionner.
  • Le Mexique, le Brésil et la Colombie sont dans le top 20 des principaux pays producteurs de pétrole.
  • Le Mexique, le Pérou, la Bolivie, le Chili et le Guatemala sont parmi les 20 plus importants producteurs d'argent au monde.
  • L'Équateur est le plus petit producteur de pétrole de l'OPEP.
  • CIA World Factbook, Deutsche Welle, The Silver Institute, US Energy Information Administration

Principaux contacts

  • Nom: Aroa de la Fuente
  • E-mail: aroa@fundar.org.mx
  • Téléphone:

Membres