« L’ITIE est un moyen d’arriver à ses fins – pas une fin en soi. Notre rôle est de continuer à repousser les limites afin que nous puissions utiliser l’initiative pour améliorer la gestion de nos ressources naturelles » Jean-Claude Katende, PCQVP RDC

L’Initiative pour la transparence dans les industries extractives a été lancée en 2002 comme un cadre pour promouvoir et faciliter la transparence des recettes par les gouvernements et les sociétés. Quand un pays signe l’ITIE, il s’engage à publier ce qu’il reçoit des sociétés extractives, et les sociétés extractives sur son territoire sont obligées de publier ce qu’elles paient. Aujourd’hui, la norme ITIE a évolué pour aller au-delà de la transparence des recettes et comprendre, entre autres, les prestations sociales des sociétés et les transferts infranationaux. La norme comprend aussi la recommandation de prescriptions facultatives que les pays peuvent choisir d’inclure dans leurs déclarations. Les membres de PCQVP travaillent d’arrache-pied dans chaque pays pour que leurs déclarations ITIE comprennent ces prescriptions facultatives et soient aussi compréhensives que possible.

Cette initiative a été crée dans le cadre d’une campagne des membres de PCQVP dans les années 2001-2002 et Publiez ce que vous payez a continué à jouer un rôle déterminant pour s’assurer que l’initiative reste efficace et crédible. Les membres de PCQVP utilisent l’ITIE comme un moyen d’améliorer l’ouverture de leur secteur des activités extractives et d’accéder à des informations importantes qui leur permettent de demander des comptes à leur gouvernement. De même qu’elle soutient une mise en œuvre efficace de l’initiative, Publiez ce que vous payez repousse les limites de l’ITIE afin que cette norme couvre plus de domaines de la production de rapports et qu’elle reste solide.

De quelle manière Publiez ce que vous payez soutient et promeut l’ITIE

Au niveau international, Publiez ce que vous payez est chargée de coordonner le groupe constitutif de la société civile au conseil international de l’ITIE. Le conseil international de l’ITIE façonne l’initiative et décide de sa direction stratégique. Un groupe constitutif de la société civile bien coordonné est un groupe constitutif plus fort qui a plus de chance de piloter avec succès l’initiative.

Au niveau national, les membres de PCQVP soutiennent la mise en œuvre de l’initiative en faisant pression pour que les déclarations ITIE soient aussi compréhensives que possible – par exemple, au Timor-Leste, la société civile fait campagne pour que les déclarations ITIE utilisent un modèle de déclaration projet par projet. Dans certains pays, comme le Gabon et l’Ouganda, les coalitions de PCQVP font campagne pour que leurs gouvernements s’engagent sur l’initiative. Les membres de PCQVP jouent un rôle important en tant qu’organisme de surveillance pour garantir une mise en œuvre solide et véritable de l’initiative par leur gouvernement et par les sociétés.

Les coalitions nationales jouent aussi un rôle primordial dans la diffusion des déclarations ITIE et dans leur accessibilité par les communautés et le public au sens large. Elles font cela grâce à des chansons, des bandes dessinées ou des campagnes dans les médias. Afin que l’ITIE ait une incidence, ses déclarations doivent alimenter un débat public qui peut conduire à de meilleurs choix politiques.

À ces deux niveaux, Publiez ce que vous payez travaille à renforcer et permettre la participation de la société civile à l’initiative, ce qui est essentiel pour que l’ITIE réussisse et soit crédible. Une plus forte participation de la société civile sera aussi la garantie d’une initiative à laquelle les citoyens de chaque pays seront mieux associés. 


css.php