Actualités: Appel à plus de transparence en Papouasie Nouvelle Guinée

Source: Coalition pour la Gouvernance des Ressources en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNGRGC)

Le 7 janvier 2016

La Coalition pour la Gouvernance des Ressources en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNGRGC) exige une plus grande transparence du gouvernement et du secteur extractif par le biais de la divulgation d’informations liées à la chaîne de valeur de l’extraction des ressources naturelles de la PNG.

« Informer les collectivités sur l’importance de connaître leurs droits s’agissant des projets d’exploitation des ressources et du partage des bénéfices est particulièrement important pour tous les citoyens, y compris les femmes, les enfants et les groupes marginalisés, mais cela n’est possible que si les organismes d’État et l’industrie procurent des données de qualité et des informations contextuelles grâce à l’Initiative de transparence des industries extractives (EITI) » a déclaré Martyn Namorong, coordonnateur, PNGRGC.

Monsieur Namorong a indiqué que le peuple de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avait le droit de connaitre l’état de l’exploitation de ses ressources et a appelé à une plus grande transparence concernant les informations sur les contrats, les licences, les valeurs de la production, l’impact social et environnemental, les données concernant les paiements effectués par le gouvernement et l’industrie à diverses parties.

L’ITIE est un effort mondial et volontaire visant à accroître la transparence, renforcer la responsabilisation s’agissant des déclarations de revenus dans le secteur des ressources naturelles, et établir la confiance du public pour la gouvernance de ces activités vitales. Elle fait partie des efforts gouvernementaux pour accomplir des progrès en vue de la réalisation de la vision du gouvernement national exprimée en 2015.

Le PNGRC mène la charge en représentant la société civile et en aidant à obtenir des engagements concrets de la part des gouvernements, des propriétaires des ressources, des entreprises et de la société civile en PNG pour améliorer la gouvernance des ressources naturelles, afin que les Papouans-Néo-Guinéens puissent bénéficier d’un développement durable.

Le secrétariat a organisé et participé à une série d’activités au niveau local et à l’étranger depuis septembre 2015 avec l’espoir de forger des partenariats avec des organisations de la société civile, des membres de la collectivité, le gouvernement et des organisations du secteur privé pour s’assurer que les communautés retirent des bénéfices à long terme des projets d’exploitation des ressources.

En décembre de l’année dernière, M. Namorong et d’autres membres de la coalition ont assisté à deux réunions de renforcement des capacités sur la gouvernance des ressources dans la région de l’Asie Pacifique aux Fidji les 1er et 2 décembre puis aux Philippines du 4 au 10 décembre.

Il s’agissait d’un suivi à l’échelle locale des tournées d’information organisées à Madang du 9 au 13 novembre et dans Kokopo du 25 au 27 novembre.

Monsieur Namorong a indiqué que 2016 serait une année passionnante avec des tournées d’information sur l’ITIE prévues pour les régions des hautes terres et du sud.

Le premier rapport de l’ITIE de la PNG devrait être publié au début de cette année. Monsieur Namorong a félicité le secrétariat national et les membres du groupe multipartite de l’ITIE pour les efforts constants fournis s’agissant de la supervision de la préparation du rapport.

Le gouvernement de la PNG, par l’intermédiaire du ministère du Trésor, a fourni le financement pour la création du PNGRGC en vue de mener des actions nationales de sensibilisation et de plaidoyer sur l’ITIE, dans le cadre de l’engagement du gouvernement national de 2,5 millions de PGK en vue de la mise en œuvre de l’ITIE en PNG.

FIN