Transition de PCQVP

Pourquoi le secrétariat de PCQVP se restructure-t-il ?

Le secrétariat de la coalition PCQVP a été accueilli par le bureau londonien des Fondations Open Society (OSF) depuis 2002. Dans le cadre de sa propre restructuration interne, OSF a demandé au secrétariat d’étudier des solutions de rechange à cet arrangement. Sur la recommandation du nom Comité de pilotage mondial (CPM) de PCQVP, un consultant a été recruté pour explorer diverses options, ce qu’il a fait en discutant avec le personnel de secrétariat, le Comité de pilotage Afrique (CPA), le CPM, des membres clés et notre organisation hôte. Sa recommandation de s’immatriculer comme une organisation caritative britannique a été adoptée par le CPM et le CPA lors de la réunion en août 2014 à Washington.

Pourquoi PCQVP s’immatricule-t-elle en tant qu’organisation caritative ?

Conformément aux recommandations adoptées par le CPM et CPA, le Secrétariat a lancé un processus de transition qui vise à garantir sa viabilité et sa durabilité futures. En 2015, PCQVP sera immatriculée comme œuvre de charité aux termes de la loi britannique sur les organismes de bienfaisance. Les principales raisons de cette décision sont les suivantes :

PCQVP a atteint un niveau de maturité qui rend appropriée l’immatriculation comme organisme de bienfaisance, plutôt que de poursuivre sous la forme d’une initiative hébergée ;

L’immatriculation permettra à PCQVP de mettre efficacement en œuvre la stratégie Vision 20/20 en donnant à PCQVP le potentiel de répondre de manière plus dynamique aux membres de la coalition Le Royaume-Uni dispose d’exigences de transparence parmi les plus rigoureuses pour les organismes de bienfaisance, ce qui en fait la juridiction la plus compétente où s’immatriculer (faisons ce que nous prêchons !)

De plus amples détails sur les conclusions et les recommandations (rapport en englais) du consultant se trouvent dans le procès-verbal de la réunion CPM/CPA tenue en août 2014.

Comment la coalition a-t-elle été consulté ?

Une structure de gouvernance doit être mise en place pour satisfaire aux obligations légales de l’immatriculation au R.-U. Afin de faciliter et de suivre ce processus au nom de la coalition mondiale, un petit comité de transition a été créé en août 2014 et se compose de quatre membres du Comité de pilotage mondial : Ian Gary (Oxfam Amérique), Suneeta Kaimal (NRGI), Taran Diallo (PCQVP Guinée) et Cecilia Mattia (NACE, Sierra Leone).

Sur la base de leur travail initial, le Comité de transition, consultant et le Secrétariat ont travaillé ensemble pour mener une consultation avec la coalition mondiale sur la structure de gouvernance proposée. Cette consultation a été réalisée entre Décembre 2014 et la fin de Janvier 2015 et le document est disponible ici. Toutes les coalitions ont été contactés par la liste régionale, ainsi que individuellement par leur coordonnateur régional et / ou la directrice international de PCQVP. Un total de 21 réponses ont été reçues et un résumé des commentaires est disponible.

Après avoir examiné et incorporé les évaluations, et conformément avec son mandat, le Comité de transition a approuvé la structure de gouvernance proposée qui est décrite en détail dans le Manuel de gouvernance de PCQVP. La validation finale a eu lieu lors de la réunion de la gouvernance en Avril 2015. La structure de gouvernance sera l’objet d’une clause de révision en 2017-2018 pour évaluer son efficacité. Il est important de noter que la gouvernance reste un travail en cours et donc le document devrait être considéré comme un document vivant que nous pouvons réviser pendant le voyage de PCQVP vers notre Vision 20/20.

Et la suite ?

Afin de satisfaire aux exigences de la législation britannique, le Comité de pilotage mondial fut renommé en tant que Conseil international. En avril 2015 ce conseil a désigné un Conseil d’administration pour la coalition.

Le Conseil International transitoire servira jusqu’à la prochaine coalition Réunion de Stratégie / Assemblée Internationale, lorsque les élections / sélections auront lieu pour le Conseil International. Elle sera précédée par un processus de consultation et de nomination impliquant l’ensemble des membres de l’Assemblée Internationale. Le Secrétariat lancera ce processus durant la seconde moitié de 2015 pour assurer un éventail de candidatures large et varié. Le Conseil d’administration transitoire se poursuivra pendant 18 mois après l’Assemblée Internationale, à quel point il y aura un processus électoral / sélection d’un nouveau conseil d’administration. Cela est pour assurer la mémoire institutionnelle au sein de la structure de gouvernance, et d’éviter la rotation des deux organes de gouvernance dans le même temps.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer vos commentaires directement à Marinke van Riet, la directrice internationale de PCQVP (mvanriet@publishwhatyoupay.org)

css.php