Burkina Faso

Factbox

Burkina Faso’s predominant natural resources are manganese, gold, limestone, marble, phosphate, zinc and uranium. Its mining sector did not become very significant until 2007, when Gold production increased substantially after the opening of the Taparko-Boroum mine. In 2010, Gold was Burkina Faso’s top export.

Sources: EITI, US State Gov

EITI Status: Compliant
Visit Burkina Faso’s EITI page

Contact
Dr. Moses K. KAMBOU
Executive Director
ORCADE
Email: [email protected]
Tel:+226-50-36-20-89 (Office)
Tel:+226-70-27-96-73 (Mobile)

Languages spoken by contact: French, English

Recent activities

Le 11 avril 2009, plusieurs organisations de la société civile burkinabè ont mis en place “Publiez ce que vous payez-Burkina Faso”, un réseau pour plus de transparence dans l’exploitation minière. Voir plus.

Le Burkina Faso a été accepté comme candidat de l’ITIE le vendredi 15 Mai 2009. Dr Moses Kambou, Secrétaire Général de Publiez ce que vous payez-Burkina Faso a annoncé: “nous saluons l’accession du Burkina Faso comme pays candidat et nous espérons que les trois parties prenantes vont travailler dur et de manière consensuelle pour faire aboutir le plan d’action qui permettra au Burkina de devenir un pays conforme dans deux ans. Nous allons informer la société civile et la préparer dans le cadre de PCQVP pour assumer son rôle.”

Coalition members

Alliance Technique d’Assistance au Développement (ATAD)
Association Agir pour le Développement du Nahouri ADN/Nahouri
ATTAC/Burkina
Cellule nationale des organisations de la société civile
Coalition nationale des Petits exploitants miniers
GERDDES
Groupe de Recherche et d’Action sur le Foncier
Ligue des Consommateurs du Burkina
Mouvement burkinabè pour l’Emergence d’une justice sociale
Mouvement burkinabè pour l’Emergence de la Justice sociale
ORCADE
Réseau Africain des Journalistes traitant de l’Information et de la Transparence
Réseau Afrique Jeunesse
Réseau Femme et Environnement du Burkina Faso
Réseau national de Lutte Anti-Corruption
Secrétariat permanent des ONG