PWYP Delegation Visits Gabon

Source: PWYP Africa / PWYP France
Date: 15 May 2022

EN

A PWYP delegation comprised of Michel Roy (PWYP France - Secours Catholique), Christian Mounzéo (PWYP Congo) and Marie-Ange Kalenga (PWYP Africa Coordinator) travelled to Libreville in Gabon from 26 April to 1 May 2009, following an invitation from the President of the EITI Interest Group, Mr. Patrice Otha. The mission was set up at a meeting between PWYP representatives and the Gabonese delegation at the EITI Global Conference in Doha, Qatar, in February 2009. The purpose of the visit was to facilitate dialogue between PWYP Gabon and the Gabonese government and to encourage peaceful and effective civil society participation in the EITI process, particularly in view of EITI validation.

By and large, the Gabonese authorities welcomed the PWYP delegation’s visit to Libreville, regarding it as appropriate and positive. They underlined the important role of Mr. Otha in this approach and in mobilising members of the government to be involved in the mission.

The President of the EITI Interest Group was delighted by the visit and stressed the importance of the EITI for Gabon and for the country to become a compliant country before the target date. Mr. Otha indicated that Gabon was on course for validation and hoped that this would be achieved by the end of the year. He regretted the misunderstandings between PWYP and the Gabonese government and recognised the need to visit candidate countries to better appreciate the state of dialogue and the progress made by the initiative.

The mission acknowledged the efforts made by the Gabonese government to re-establish a dialogue with PWYP Gabon, notably President Bongo allowing Marc Ona to leave the country to participate as the African winner in the awards ceremony for the Goldman Prize for the Environment which took place in the USA. The growth of the EITI Interest Group to include other civil society representatives also represents a positive sign of an improvement in the relationship. These encouraging steps for EITI should not hide the fact that members of PWYP Gabon still face legal proceedings and restrictions on their freedom and that their rights should be respected.

PWYP dares to hope for a rapid and positive outcome of the legal proceedings so that PWYP Gabon can soon resume its activities in peace. It looks forward to dialogue beyond the mission, and promises to continue to monitor the situation of PWYP activists very closely.

************************************************************

FR
Visite d’une délégation de PCQVP au Gabon

Une délégation de PCVQP composée de Michel Roy (Plateforme française de PCQVP/Secours Catholique), Christian Mounzéo (PCQVP Congo) et Marie-Ange Kalenga (Coordinatrice PCQVP Afrique), s’est rendue à Libreville au Gabon du 26 avril au 1er mai 2009 à l’invitation du Président du Groupe d’Intérêt ITIE Gabon, Monsieur Patrice Otha. Cette visite faisait suite à des discussions sur les relations entre les militants de la coalition PCQVP Gabon et les autorités gabonaises qui avaient eu lieu entre des représentants de PCQVP et des membres de la délégation gabonaise en marge de la conférence internationale de l’ITIE à Doha au Qatar en février 2009. La mission de PCQVP avait pour but de faciliter le dialogue entre PCQVP Gabon et le gouvernement gabonais et renforcer une participation sereine et effective de la société civile au processus ITIE, en particulier dans la perspective de la validation.

Le Président du Groupe d’Intérêt ITIE s’est réjoui de la venue de la mission et a insisté sur l’importance de l’ITIE pour le Gabon et d’accéder au statut de pays conforme avant la date butoir. M. Otha a indiqué que le Gabon était en bonne voie pour la validation et souhaiterait qu’elle s’effectue avant la fin de l’année. Il a regretté les malentendus entre PCQVP et le gouvernement gabonais et la nécessité de se rendre dans les pays candidats pour mieux apprécier l’état du dialogue et les progrès réalisés dans le cadre de l’initiative.

La mission a salué les efforts entrepris pas le gouvernement gabonais pour renouer le dialogue avec PCQVP Gabon, notamment à travers l’autorisation de sortie accordée par le Président Bongo à Marc Ona pour sa participation en tant que lauréat africain à la cérémonie de remise du Prix Goldman pour l’environnement aux Etats-Unis en avril dernier. L’élargissement du groupe d’intérêt ITIE à d’autres représentants de la société civile constitue également un signal positif de ce rapprochement. Ces éléments encourageants ne doivent cependant pas occulter l’existence de poursuites judiciaires et de mesures de restriction à l’endroit des membres de PCQVP Gabon et la nécessité du respect de leur droit de s’exprimer sur des questions d’intérêt public.

PCQVP espère en une issue rapide et positive des poursuites judiciaires à l’encontre des membres de PCQVP Gabon afin que la coalition gabonaise puisse reprendre ses activités dans la sérénité et la confiance. La délégation a déclaré souhaiter la poursuite du dialogue au-delà de la mission et promis de continuer à suivre de près la situation des militants gabonais de PCQVP.